top of page

Cette campagne de marketing « anti-vert » consiste à promouvoir un argumentaire non éthique de produits ayant une valeur non ajoutée sociale et non environnementale.

 

Le principal défi consiste à faire la promotion des principaux polluants de la planète afin d’éveiller les consciences sur les changements climatiques anthropiques (c’est-à-dire attribuables à l’homme).

 

14 jeunes du collège Regina Assumpta de la 1er à la 5e secondaire participent au débat environnemental tels des modèles tout droit sortis de magazines de mode.

 

Leur but : vendre un produit clairement nocif pour l’environnement

 

Cette campagne a été réalisée dans le cadre des mesures prises par l’UNESCO pour lutter contre les changements climatiques. 

 

 

Direction artistique : Nathalie Claude

Mise en scène : Christine Barnes

Photographie : Émilie Gosselin 

Maquillage : Cindy Millien 

** Textes_sources : UNESCO

Artists
Gallery
Piercing
Welcome
Contact

Alexandru Anghel-Ceausu 

HERBI RAID

 

L’utilisation des pesticides augmente à cause des conditions climatiques défavorables, propices aux maladies et à l’apparition de nouveaux insectes.

Les organochlorés interdits au Canada ont été remplacés par de nombreuses autres familles chimiques dont les organophosphorés moins persistants dans l’environnement mais plus toxiques. 

Véritable pollution planétaire, les troubles aigus concernent principalement les muqueuses, la peau, le système digestif et le système respiratoire. 

William Gautier

ÉNERGIE X-PÉRIENCE 

La pollution générée par l’usage des cellulaires concerne surtout la consommation énergétique lors des recharges de batterie et pour alimenter les infrastructures de réseaux téléphoniques.

De plus, l’industrie des cellulaires entraîne des impacts considérables sur l’environnement, soit la pollution de l’air intérieur, le désaménagement urbain et rural ainsi que la perte des écosystèmes reliés à la vie. 

Mouctar Diallo

PETROLUX

 

En bloquant certains canaux ioniques (protéines de la membrane), le pétrole répandu lors des marées noires perturbe la circulation d’ions responsables de la contraction du muscle cardiaque des poissons..

Sacha Martellino 

AIR CHIMIA 

 

Le smog est un brouillard épais, provenant d’un mélange de polluants atmosphériques, qui limite la visibilité atmosphérique.

Le smog est également associé à plusieurs effets néfastes pour la santé et pour l’environnement.

En 2016, un smog épais a asphyxié  la capitale chinoise et a forcé les responsables à clouer les avions au sol et à fermer des autoroutes d’urgence, de manière à contrer la pollution atmosphérique.

Chloé Jean 

HÄAGEN-FONTE

 

Malgré l’éloignement des grands centres urbains et industriels, le Groenland reçoit paradoxalement des polluants aéroportés de tout l’hémisphère nord. 

Cette région reculée se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète. 

Gabriella Gratton

ÉCHAPOLLU

 

Les pots d’échappement, qui réduisent le bruit et certains polluants, perdent une partie des éléments qu’ils utilisent, et entre autres des métaux lourds du groupe du platine très nocifs, susceptibles de développer, à long terme, des impacts environnementaux.

Jade Blaise

CODE VERT / ÉVACUATION

 

La Terre ne manque pas d’oxygène mais, un jour, nous pourrions en être dépourvus. Le déboisement, l’exploitation irrationnelle de la forêt, la déforestation et l’étendue des centres urbains sont les principaux consommateurs d’oxygène. 

La planète perd chaque jour 20 000 hectares de forêt vierge et la plus grande partie de cette perte a lieu au Canada. 

Jessika Kor

KUMBAKA

(df: rétention du souffle au yoga)

 

Les particules fines au Canada sont particulièrement dangereuses pour les groupes à risques suivants : enfants asthmatiques et personnes âgées. 

Ces particules fines nuisent aux fonctions respiratoires.

Au Québec, le chauffage au bois résidentiel est la principale source de particules fines provenant des activités humaines.

Pierre-Luc Hurbon

GOGAZ

 

Des études récentes montrent que les émissions de méthane (gaz) issues de l’élevage animal s’accentuent, provoquant un réchauffement de la Terre. 

Les flatulences et les rots des vaches sont lourdement responsables de la pollution de la couche d'ozone. 

Malika Pidgeon

TOTAL USAGE

 

L’huile à moteur est une nécessité, mais elle est surtout une source de pollution.

Ce sont 35 000 tonnes d’huiles usagées que génèrent chaque année les Canadiens qui procèdent eux-mêmes à la vidange de leurs véhicules.

Isha’Ni Rei Mason-Monestable 

BLEUERAGE 

 

Au Canada, les déchets nucléaires sont gérés en toute sécurité dans des installations spéciales de façon à surveiller qu’ils demeurent inoffensifs et que leur impact sur l’environnement soit faible. 

Cependant, le risque 0 n’existe pas en matière de gestion des déchets dangereux.

Wassim Aber 

PLASTIC VORTEX

 

Une pollution souvent loin des regards, mais dont les effets sont dévastateurs… 

La masse de détritus plastique présente dans les océans est telle qu’on l’appelle le « 7e continent ».

Des chercheurs canadiens estiment que le plastique tue des millions d’animaux marins chaque année, et ce n’est sans doute pas fini.

Depuis 1975, la production de plastique a augmenté de plus de 600%.

Loïka Duclervil

SO2

 

En général, on parle d’effet de serre anthropique (c’est-à-dire attribué à l’homme) par opposition à l’effet de serre naturel, nécessaire à l’équilibre écologique de la Terre.

Lorsque les activités humaines sont trop nombreuses sur la terre, celle-ci se réchauffe dangereusement et les dérèglements climatiques s’accentuent (tornades, inondations, sécheresse).

Mehdi Belamine 

WATER PROOF 

 

En 2016, le groupe de défense de l’environnement LAKE ONTARIO WATERKEEPER rapporte que des eaux usées se retrouvent fréquemment dans neuf points chauds du port de Toronto.

Certains contaminants ont le temps nécessaire pour influer sur la faune et la flore.

bottom of page